L'IMPACT DES CAUSES ET DES FACTEURS DE LA PAUVRETE SUR NOTRE VIE

L'IMPACT DES CAUSES ET DES FACTEURS DE LA PAUVRETE SUR NOTRE VIE

 Le Président du Rassemblement Pour le Gabon (RPG), le Père Paul MBA ABESSOLE, a poursuivi, le jeudi 22 mai 2014, à 17heurs 20 minutes, sa série de conférences thématiques par une communication sur:" L'impact des causes et des facteurs de la pauvreté sur notre vie".

Il convient de souligner que cette conférence est la suite de la précédente relative à la définition du concept, à la manifestation du phénomène dans le monde, en général, et au Gabon, en particulier.

Le conférencier a, dans un premier temps, décliné le plan de sa communication qui s'est articulé sur trois grands points, à savoir:

- la définition des concepts: cause et facteur;

- l'impact des causes et des facteurs sur nous;

- l'ouverture des perspectives.

A- DES DEFINITIONS

A1. de la cause

MBA ABESSOLE définit la cause comme quelque chose qui produit le fait. Autrement dit, ce qui participe à sa production. Le conférencier a tenu à préciser qu'il est toujours nécessaire de donner des causes afin de rendre le fait intelligible.

Pour mieux faire comprendre sa définition, Paul MBA ABESSOLE s'est servi d'un exemple distinguer la cause du facteur: la chute du coco sur la tête d'un homme qui en meurt. Selon lui, la chute du coco est la cause de la mort de l'homme alors que le vent en est le facteur.

A2. du facteur

Un facteur contribue à nourrir et à faire perdurer un phénomène.

Pour son exposé, Paul MBA ABESSOLE a choisi une cause et un facteur de la pauvreté:

- la corruption (cause);

- l'ignorance (facteur).

Il convient de souligner que le conférencier a clairement identifié six causes et six facteurs de la pauvreté.

Pour ce qui est des causes, il relève:

- la corruption;

- les faux monnayeurs;

- le colonialisme;

- l'esclavage;

- les guerres;

- le mimétisme.

Quant aux facteurs, il y a:

- l'ignorance;

- la malhonnêteté;

- la maladie;

- la dépendance;

- l'apathie;

- les partis politiques.

B- L'IMPACT DE LA CORRUPTION ET DE L'IGNORANCE SUR NOUS

B1. De la corruption

Le conférencier a défini la corruption comme une dégradation, ce qui va à la pourriture, à la décomposition, à la dislocation.

Dans notre pays, a-t-il précisé, la corruption ne concerne pas seulement la haute sphère. Elle touche tout le monde. La corruption, à son avis, est une perversion des processus qui doivent aller dans le sens de la construction du bien commun pour obtenir des biens personnels. Cela ne peut que nous maintenir dans la pauvreté.

Au plan spirituel, on est pourri. Or le spirituel travaille pour l'éternité. Nous nous tuons. La corruption va avec l'individualisme. Tout discours qui n'intègre pas le passé, le présent et l'avenir est corrompu.

Au plan moral, rien ne nous arrête plus. On fait comme tout le monde. On n'a plus de loi. Il n' y a plus d'interdit.

Au plan économique, les détournements des crédits ne font pas avancer les projets. La pauvreté économique s'installe alors. Le développement n'est plus possible.

Au niveau social, la corruption engendre une réduction drastique des dépenses sociales indispensables (santé, éducation, habitat, etc)

B2. De l'ignorance

Le conférencier définit l'ignorant comme celui qui ne sait pas et qui n'est pas informé sur ce qu'il doit connaître.

L'ignorance, a-t-il souligné, a toujours préoccupé les gens. A ce sujet, il a renvoyé l'assistance à la lecture du texte de Osée, Chapitre 4.

L'ignorance maintient l'homme dans un état de tutelle qui empêche la production. Il nous faut donc nous réapproprier nos intelligences. Cette réappropriation des intelligences doit commencer par la restitution de nos langues nationales et de nos cultures afin de mieux préparer notre compétition avec les autres. Paul MBA ABESSOLE pense que cette réappropriation est nécessaire pour la compréhension du fonctionnement de l'intelligence humaine. On ne peut pas y arriver en s'appuyant sur un autre système linguistique.

Le conférencier a conclu sa communication par la présentation de son schéma sur la pauvreté. Celui-ci définit la pauvreté et fait ressortir la démarche à suivre pour sortir de l'état de tutelle. Il fait également apparaître les causes et les facteurs de la pauvreté qui affectent l'homme. Pour obtenir le changement, l'action de l'homme doit s'adosser sur son intelligence (faculté de la vérité, du vrai) qui permet la compréhension  et sa volonté (faculté du bien, du bon) qui fait adhérer afin de prendre des décisions responsables qui le conduiront au changement.

Par ailleurs, Paul MBA ABESSOLE a demandé aux Gabonais de produire et de produire encore pour un Gabon compétitif.

Enfin, il a annoncé le thème de sa prochaine conférence, à savoir: "LA DEMOCRATIE"

Ci-joint des schémas présentés par le conférencier

Documents pauvreteDocuments pauvrete (636.31 Ko)

 

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Les commentaires sont clôturés

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×