C'EST QUOI ETRE JEUNE?

Ces derniers temps on ne cesse de parler du rajeunissement de la classe politique gabonaise. Un bon nombre de leaders politiques gabonais, aux dires de certains compatriotes, est déjà vieux. De l'avis de ces compatriotes, il conviendrait qu'une nouvelle génération d'hommes politiques, plus jeunes, leur succède. Ils voudraient voir à la tête des partis politiques des jeunes d'une trentaine ou d'une quarantaine d'années. Ce renouvellement de la classe politique pourrait donc faire avancer le Gabon.

Cette façon de voir les choses soulève le problème de la définition de la jeunesse. C'est quoi être jeune? Est-on vieux parce que l'on a vécu très longtemps sur la terre?  Pour une meilleure compréhension du concept jeune, nous vous invitons à méditer ce texte de Yoland GUERARD intitulé "Jeune éternellement".

  Jeune éternellement

 Peu importent les années qui passent

 La jeunesse reste toujours un flot d'esprit;

 On est jeune quand le courage l'emporte sur la peur,

Quand l'esprit d'aventure chasse la facilité,

 Quand la volonté de vivre remplace le laisser-aller.

 

 On ne vieillit pas nécessairement d'un an tous les ans.

 

 On vieillit

 chaque fois qu'on renonce à un idéal,

qu'on trahit une amitié,

 qu'on abandonne son enthousiasme.

 

 S'inquiéter, douter, craindre,

 désespérer,

 voilà qui fait courber l'échine

 et vieillit l'homme avant son temps

 et, qu'on ait 16 ou 60 ans, 

il faut garder au fond du coeur

 l'amour de ce qui est neuf,

la faculté de s'émerveiller,

 la joie de vivre,

 l'espoir de rester soi-même.

 

 On est aussi jeune que sa confiance,

 aussi vieux que ses doutes,

 aussi fort que ce que l'on croit,

 aussi dépassé que ses espoirs perdus.

 

 Tant qu'on reste ouvert à la beauté, au courage, à la grandeur,

 tant qu'on croit à l'homme et à l'infini,

  on reste jeune éternellement.

 

                     Yoland  GUERARD

 

En définitive, ce sont des leaders politiques qui doutent, craignent et désespèrent qui doivent quitter la scène politique. Ce sont  aussi ceux qui ont renoncé à leur idéal, trahi, abandonné leur enthousiasme et qui ne sont plus aussi forts que ce qu'ils croient qui sont dépassés. Ce sont ceux-là qui, quel que soit leur âge, doivent faire place aux jeunes (jeunes compris dans le sens de Yoland Guérard).

 

Léonard MBA ESSOGHO

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Les commentaires sont clôturés

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×