L'UNION AFRICAINE SERAIT-ELLE DEVENUE UN INSTRUMENT AU SERVICE DES GRANDES PUISSANCES IMPERIALISTES?

La crise politique ivoirienne a révélé au monde  la perfidie de certaines grandes puissances mondiales par ailleurs grands chantres des droits de l'homme et de la démocratie. Ces pays occidentaux sont prêts à marcher sur les constitutions des Etats africains lorsque leurs intérêts gargantuesques sont menacés. Ce n'est pas le président français Sarkozy qui le démentira. Les militaires français n'ont pas hésité à ouvrir le feu sur les patriotes ivoiriens aux mains nues en 2004 à Abidjan. Le gouvernement français  soutient la rébellion depuis le coup d'état manqué de septembre 2002. Il n'est pas surprenant de voir Sarkozy s'agiter et enjoindre le président élu et reconnu par le peuple ivoirien de quitter le pouvoir et de laisser la place à son homme lige, Alassane Dramane Ouattara,  comme si le président Gbagbo était un préfet français. Il y a lieu de se demander si Sarkozy se rend compte que la Côte d'Ivoire est indépendante depuis une cinquantaine d'années. Qu'est-ce qui peut expliquer  le fait que les autorités françaises, en dépit du bon sens, ordonnent à certains chefs d'Etat africains de soutenir quelqu'un dont les ivoiriens n'en veulent pas? Ont-elles le droit d'imposer des présidents aux africains? Pourquoi les infantilisent-elles ? Où est donc la démocratie dont on nous parle?

Ce qui nous surprend c'est la promptitude avec laquelle réagissent certains de nos autocrates poussés  par leurs maîtres, sans chercher au préalable à se faire leur propre tête sur la crise post-électorale ivoirienne. Pourtant les observateurs de l'Union Africaine ont relevé, par la voix de l'ancien Premier ministre togolais Koffi Koffigo, toutes les graves irrégularités qui ont émaillé l'élection présidentielle dans la zone CNO contrôlée par les terroristes d'Allassane Dramane Ouattara. L'Union Africaine a été humiliée par les observateurs de l'Union Européenne, complices du coup d'état électoral perpétré par "la communauté internationale" qui s'est désormais arrogée le droit de choisir ceux qui doivent diriger nos pays. En effet, les observateurs européens ont jugé peu crédibles les rapports de leurs homologues africains, car ils n'allaient pas dans le sens souhaité. Nous n'avons noté aucune réaction de l'Union Africaine face à ces attitudes discriminatoires.

Au juste, comment l'Union Africaine explique-t-elle ce silence coupable? Pourquoi les observateurs de l'Union Européenne ont-ils une ascendance sur ceux de l'Union Africaine? Faut-il croire que l'organisation panafricaine ne voudrait pas heurter son bâilleur de fonds de peur de perdre la manne qu'elle reçoit de lui et qui soutient significativement son fonctionnement? On dit souvent que la main qui donne est toujours au-dessus de celle qui reçoit et que c'est celui qui donne qui ordonne. Nous comprenons alors pourquoi le panel des Chefs d'Etat désigné par l4Union Africaine pour trouver une solution à la crise ivoirienne n'a pas trouvé mieux que de suivre servilement la voie de la fameuse communauté internationale essentiellement composée de la France et des Etats-Unis. Nous avions cru qu'en se saisissant du dossier ivoirien l'Union Africaine allait sauver la face. Malheureusement, elle vient de nous démontrer qu'elle n'est qu'un gros machin au service de ceux qui nous infantilisent et nous spolient.

Fort de ce qui précède, une grande réflexion doit être menée relativement au fonctionnement de l'Union Africaine. Il faut qu'elle se libère du joug de l'Occident pour mieux défendre les intérêts de l'Afrique. Il est temps que l'Afrique règle ses problèmes dans le strict respect de nos valeurs traditionnelles. Notre continent ne doit plus être à la remorque de quelque puissance que ce soit. Il faut barrer la route à la recolonisation et préserver nos ressources qui attirent toutes les convoitises et la déstabilisation dont l'Afrique est victime.

ANGONE ENDONG Alias NKOME TEGUE BIKIEGN

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Les commentaires sont clôturés

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×