DISCOURS DE PRESENTATION DE VOEUX DU MAIRE DE LIBREVILLE, PAUL MBA ABESSOLE AU CHEF DE L'ETAT OMAR BONGO ONDIMBA

Nous reprenons ici, le discours prononcé par le Père Paul MBA ABESSOLE à l'occasion de la présentation des voeux au Chef de l'Etat gabonais, Omar BONGO ONDIMBA, le 31 janvier 1997 alors qu'il était Maire de la Commune de Libreville. A cette époque, Paul MBA ABESSOLE était Président du Rassemblement National des Bûcherons (RNB) devenu aujourd'hui Rassemblement Pour le Gabon (RPG).

"Monsieur le Président de la République,

1989-1997- voilà presque huit ans que nous nous étions dit notre volonté commune de faire du Gabon un pays de démocratie multipartite. Lors de notre rencontre du 14 mai 1989, nous avions tout dit sur ce que nous pensions bon pour tous.

Nous entendions instaurer un Etat de droit

- où tous les citoyens seraient égaux devant la loi;

- où nous considérerions la volonté du peuple comme souveraine;

- où nous ferions des droits de l'homme notre cheval de bataille;

- où nos différences ethniques seraient non pas une tare comme on a tendance à le croire, mais une richesse, favorisant la création et l'innovation;

- où les médias de l'Etat assureraient l'expression plurielle de notre peuple.

Aujourd'hui, 31 janvier 1997, où en sommes-nous? Que chacun de nous deux réponde à cette question en son âme et conscience.

Quoiqu'il en soit, le temps avance et fait son oeuvre. Et nous sommes engagés dans une nouvelle année. Elle sera ce que nous en ferons.

Au nom de la municipalité de Libreville, je la souhaite bonne et démocratique pour vous, pour votre famille et pour tout le Gabon.

Merci"

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Les commentaires sont clôturés

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×