LE FANG EST-IL UNE LANGUE BANTOUE? PAR PAUL MBA ABESSOLE

LE FANG EST-IL UNE LANGUE BANTOUE?

Le Fang est-il oui ou non une langue bantoue? Telle est la question posée par Paul Mba Abessole, Président du Rassemblement Pour le Gabon (RPG), auteur d'un ouvrage sur l'apprentissage de la langue fang intitulé:"J'apprends le Fang". Ci-joint l'intégralité de son texte sur cette question:

"Ce débat est mené en sourdine, en milieu dit intellectuel. Certains répondent oui, d'autres non. Mais dans un côté comme dans l'autre, il n'y a pas d'arguments scientifiques. C'est dire qu'on est en plein dans un débat idéologique qui ne peut mener qu'à des impasses.

Il faut enlever les oripeaux des idéologies pour un débat scientifique enrichissant. Et pour le mener en toute sérénité, reconnaissons d'abord qu'être bantou ou non ne confère ni une supériorité ni une infériorité à qui que ce soit. C'est indifférent.

Comment classe-t-on linguistiquement une langue? Le classement d'une langue est précédé d'un travail linguistique basé sur une description typologique de cette langue. Or nos discussions ne sont basées sur aucune analyse, ni sur le fang, ni sur les autres langues gabonaises. L'expression bantoue nous vient du livre du Père Placide TEMPELS: " La philosophie bantoue", publié en 1948. Ce missionnaire n'a jamais eu l'idée d'un classement linguistique des langues africaines, mais, apôtre au Congo Belge, il a réfléchi sur la vie de ceux qu'il voulait convertir à la foi chrétienne, dans cette zone d'Afrique Centrale. Il a essayé de voir comment les Noirs qu'il avait devant lui se situaient dans le monde et la perception qu'ils en avaient. Mais nous en avons fait un maître à penser et à classer nos langues. Et nous parlons des langues bantoues sans trop savoir de quoi il s'agit exactement. Qu'est-ce qu'une langue bantoue? Quelle est sa spécificité? D'où vient le mot bantou? Aucun de ceux qui en discutent ne peut répondre clairement à ces questions. Mais nous acceptons qu'on nous désigne arbitrairement par un mot imposé de l'extérieur. Nous avons pourtant des linguistes capables de mener un travail d'investigation linguistique. On ferait mieux d'étudier sérieusement nos langues. Bref...

Revenons à notre langue fang. Notre analyse montre qu'elle est grammaticalement organisée comme les autres langues gabonaises dont nous ne savons pas scientifiquement si elles sont "bantoues" ou pas. Mais elle a fonds lexical qui la distingue des autres. Ce fonds est tellement significatif qu'au point de vue scientifique, on est obligé de mettre cette langue à part. Elle a, dans son système vocalique, les phonèmes "ü" et "e" muet; ce "e" muet peut, dans un constituant syntaxique, être en position initiale, médiane et finale. Le fang connaît aussi un phénomène de consonnes pré-nasalisées, soit treize (mb, nd, mf, ng, ngb, nk, nkp, nl, ns, nS, mv, mw, nz,  et un phonème spécifique: S(ch). Il ne semble pas qu'une autre langue gabonaise ait ces sons à moins qu'on nous le prouve par une étude linguistique cohérente. Ces derniers phonèmes rattacheraient le fang plutôt à un groupe linguistique d'Afrique de l'Ouest.

Il faut signaler enfin qu'un peuple peut parler une langue qui ne lui est pas originelle, à cause des colonisations, des dominations ou des migrations dont nous connaissons les effets pervers. C'est ainsi que l'américain est en train d'envahir le monde et beaucoup de peuples abandonnent leur langue pour lui. Si l'on en croit l'histoire orale de la migration fang, il n'est pas évident que ce groupe parlait sa langue actuelle. Ce phénomène est universel. Il suffit de se référer à la diaspora juive."

A toutes fins utiles, l'ouvrage de Paul Mba Abessole intitulé "J'apprends le FANG" est disponible au siège du Rassemblement Pour le Gabon (RPG) sis au Quartier Petit-Paris de Libreville (Gabon). Appeler au (241) 07146194

3 votes. Moyenne 3.67 sur 5.

Les commentaires sont clôturés

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×